kickstarter-en-france

Kickstarter en France : le géant du financement participatif arrive le 27 mai

Quelques semaines après son ouverture en Allemagne, la plateforme américaine de financement participatif Kickstarter a annoncé lundi 11 mai son lancement dans l’Hexagone.

Annoncé sur son compte twitter ce matin, Kickstarter, la plateforme de financement participatif américaine, s’apprête à débarquer en France à la fin du mois de Mai.

kickstarter-en-france

Pour les entrepreneurs français, il était déjà possible de déposer son projet sur la plateforme américaine, mais il fallait que l’un des co-créateurs ait des papiers d’identité, permis de conduire, ou autre papier originaire des USA. La société, qui a déjà levé 1,5 milliard d’euros (et financé 77 000 projets) arrive enfin en France, mais aussi au Canada, Australie, Nouvelle-Zélande et Norvège.

Le financement participatif ? Une sorte de concours Lépine 2.0. Proposer son projet sur Kickstarter en France, c’est passer outre un banquier qui ne comprend pas votre projet, et mesurer en direct l’intérêt de vos futurs clients.

Sur ce site, vous pouvez présenter vos idées aux clients que vous visez, et voir si votre idée pourrait les conquérir. Car s’ils croient en vous, ils pourront vous envoyer des dons, en échange de cadeaux ou d’accès privilégiés. Et ainsi faire naître votre projet…

D’ailleurs pour Kickstarter, le « crowdfunding » ne fait que remettre au goût du jour le patronage. « En 1713, Alexander Pope n’aurait jamais pu traduire l’Illiade en anglais, sans le soutien de 750 passionnés qui avaient décidé de précommander son ouvrage. Et le piédestal de la statue de la Liberté a vu le jour grâce à une souscription géante », explique-t-on au siège de Kickstarter à Brooklyn, une ancienne usine d’allumettes réhabilitée.

Selon la Banque mondiale, le financement participatif représentera 90 milliards de dollars en 2025, et en France, plus d’un million de personnes ont déjà été tentées par ces paris sur la création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>