Archives du mot-clef Campeurs

imagealaune

Une passion à Business Camp : les nerfs !

Il y a folie à tout âge n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne pas profiter de pauses drôles, sportives et fédératrices entre collègues ?

Alors que tout le monde parle des bienfaits de prendre une pause au travail, nécessité indispensable pour se détendre, se changer les idées et ainsi aérer son cerveau, bien trop souvent en ébullition afin de gagner en efficacité, les propositions ne manquent pas et tout le monde y va de sa petite astuce. Certains préconisent la lecture, d’autres la marche tandis que le plus grand nombre parle, d’une manière assez générale, de prendre un moment pour discuter et rire avec ses collègues afin de libérer toutes les tensions accumulées.

Une seule chose est de rigueur et tous sont unanimes : bannir tout sujet en rapport avec le travail, eh oui, sinon ce n’est pas une véritable pause !

À Business Camp, nous ne dérogeons pas à la règle et avons aussi nos petites préférences mais une se détache (très) largement des autres : une guerre des nerfs !

Sans-titre-1

Pour la petite histoire, le fabricant de jouets Parker Brother créa dans les années 60 une petite balle en mousse, destinée aux jeux d’intérieur, baptisée Nerf. Neuf années plus tard, c’est quatre millions de balles Nerf qui sont vendues outre-Atlantique et la marque commence à se décliner en stylo, chewing-gum, ballons de football américain et dans les années 90, en pistolets.

C’est lors du rachat, par le géant Hasbro, que les pistolets en plastique Nerf deviennent un véritable phénomène mondial.

Il y a une citation que nous affectionnons tout particulièrement ici à Business Camp et qui nous correspond plutôt (très) bien :

« Qui garde son âme d’enfant ne vieilli jamais. »

Sans-titre-1

Vous l’aurez compris, sous nos airs bien sympathiques, nous collectionnons tout de même une belle quantité de nerfs et nous adorons nous défouler avec nos joujous en plastique. On vous a listé nos préférés, à vous de juger ! ;)

- Nerf Elite Triad XD : quand tu veux user de ruses pour surprendre tes adversaires ; petit, maniable et précis, il se cache facilement sous une veste et s’adapte à toutes les utilisations. Petit novice, nous te le conseillons.

- Nerf Elite N-Strike : quand tu as besoin d’une plus grande capacité de fléchettes ; eh oui, nous ne sommes pas sûrs que tu n’aies affaire qu’à un seul adversaire.

- Nerf Master Blaster : quand tu es nostalgique d’une certaine époque… « Je suis ton père. »

- Nerf Rival Atlas : quand tu as besoin de plus de puissance !

- Nerf Mega Mastodon : quand tu veux mettre fin au game ! il trône dans notre espace et est presque devenu un élément de décoration ! Sa taille impressionne et ses 24 fléchettes sifflantes ne laissent pas beaucoup de chances aux adversaires.

Voilà ! Malgré tout, soyez sans craintes, nos pauses sont toujours dans le respect du travail des autres et le calme revient très (très) vite ; quelques minutes de rigolade ne font de mal à personne !

Sans-titre-1

Une organisation de recherche indépendante néerlandaise a comparé et analysé les effets de pauses courtes « actives » au travail ainsi que celles dites « passives » (boire tranquillement un café dans l’espace détente ou lire sa dernière revue tout juste achetée, par exemple). Les résultats obtenus montrent que les travailleurs qui bougent plus ont moins de problèmes musculaires ainsi que moins de problèmes au niveau du cou, des épaules, des bras et des mains que ceux qui prennent des pauses traditionnelles.

Alors tous à vos pistolets et place à quelques minutes de détente bien méritées !

Sans-titre-1

Business Camp… une belle aventure que nous souhaitions partager !

Il était une fois Business Camp, une équipe de mordus de digital, soudée et optimiste, n’ayant qu’une volonté : bannir le mot « solitude » du vocabulaire et du quotidien de nombreux freelances et auto-entrepreneurs. Notre solution ? Réunir des travailleurs de tous horizons. Nos moyens ? Leur offrir un bureau au sein d’un espace où tout a été pensé de manière à le rendre chaleureux et convivial. Le résultat ? La naissance d’un phénomène nouveau en France : le coworking.

De quoi s’agit-il ? De donner la possibilité à chacun d’avoir des collègues, des vrais, même s’ils ne partagent pas tous la même activité. Une équipe avec qui ils travailleraient et échangeraient chaque jour. Ce pari risqué n’a pourtant pas fait peur à la team NewQuest, épaulée depuis 2 ans par Patriarche & Co…

 

Sans-titre-4

 

Après 5 ans d’existence, notre lot d’émotions, de rebondissements et pas moins de 4 déménagements, l’ambiance est à la nostalgie… Le mercredi 23 novembre 2016, soit il y a 6 mois (bientôt 7 mois, c’est vrai ;)nous inaugurions notre nouveau campement : le HB5. Un espace tout beau tout neuf de 250m2 dans lequel nous avions hâte, vraiment hâte, depuis de longs mois, d’installer nos ordinateurs, post-it et crayons.

Et c’est vrai que nous l’avons désiré ce nouvel espace. Non pas que ce fut long, disons que l’impatience se faisait ressentir sur tous les visages, tant pour les campeurs que pour les membres de l’équipe Business Camp.

Un peu comme la construction d’une maison, ce projet de vie, que l’on suit avec une attention toute particulière pendant de nombreux mois, nous avons discuté, patienté, tout imaginé dans nos esprits, tels des adultes-enfants hyper impatients pour, ENFIN, découvrir un résultat qui nous convenait à la perfection. Il faut tout de même avouer que nous étions entourés de talentueux architectes, que vous connaissez tous, et en qui nous plaçons une confiance totale : la belle équipe de Patriarche & Co. Au final, ça en jette et l’on est pas peu fiers du résultat de cette belle réalisation ; de la couleur des murs, au choix des luminaires et du mobilier jusqu’à la définition de l’emplacement idéal pour chacun d’entre eux, nous n’avions qu’une seule volonté : obtenir un espace où l’on se sente bien, que l’on soit campeur ou visiteur, un lieu qui nous ressemble, fidèle aux valeurs aux valeurs de Business Camp. Un lieu de partage, de rigolade, où la bonne humeur et l’entraide sont les maître mots et dans lequel nous prenons plaisir a travailler (très sérieusement) tout en étant bien entourés.

Le lieu étant gardé bien loin des regards de tous, la surprise fut totale. eh oui même nous avons eu notre lot de découvertes… que des bonnes évidement! Chez Business Camp on adore les surprises, c’est peut-être pour ça que l’on s’y sent si bien !

Ce bel open-space a fait du chemin depuis ses débuts. L’espace qui paraissait si grand à ses débuts avec ses quelques campeurs, ressemble aujourd’hui à une véritable équipe fièrement installée dans un espace ayant du caractère. Notre petite dizaine de bureaux s’est transformée en un lieu pouvant accueillir jusqu’à 24 personnes. Sans parler de nos deux spacieuses salles de réunions, de l’espace café qui appelle facilement à en prendre un deuxième, de la terrasse ombragée, ou encore du Babyfoot et du Fatboy sur lequel on aime tant se délaisser… bref vous l’aurez compris chez Business Camp on est un peu au paradis !

205 jours plus tard, l’heure est au bilan, et il faut dire que nous avons beau chercher, nous retourner les méninges dans tous les sens, nous n’avons « que » des points positifs a remonter.

 

Sans-titre-2

 

C’est avec une immense fierté que nous vous annonçons, qu’en l’espace de 6 mois, nous avons plus que doublé le nombre de nos campeurs, avons adopté un sympathique animal domestique (pas très bruyant ce beau poisson je vous l’accorde, mais Mr Schwartz est tout de même un être vivant :) ) et avons réussi à faire vivre l’espace, de jour comme de nuit. De belles amitiés se sont tissées, des collaborations fructueuses se sont naturellement créée, le port du sourire au travail est devenu un automatisme et n’avons qu’une seule envie : que jamais cela ne cesse !

Cette évolution fulgurante, c’est à tous nos campeurs que nous la devons, et si nous le pouvions, nous aimerions leur adresser à chacun un mot, une attention… L’espace ne serait pas le même sans eux… Ils ont réussi à trouver leur place, chacun contribuant à l’équilibre de l’équipe. Vous l’aurez compris, l’heure était à la fête et c’est avec EUX que nous voulions profiter, rire et partager un très beau moment.

« La joie de vivre est une émotion contagieuse »

Sans-titre-3

Tous les éléments étaient réunis pour passer une bonne soirée : du soleil, une team de campeurs sur-motivés, des sourires sur toutes les lèvres, des toasts colorés et gourmands, des parties de Babyfoot endiablées et une envie certaine de brins de folie. Merci à tous d’être venus et d’avoir véhiculé votre joie et votre bonne humeur, sans aucune modération.

L’aventure Business Camp, c’est à vous qu’on la doit, et l’on ne vous en remerciera jamais assez…