Archives mensuelles : mai 2015

startupassembly

Startup Assembly 4 : du 28 au 30 mai 2015

On parle beaucoup de startups, notamment depuis les initiatives publiques comme la French Tech, ou plus localement, de Digital Savoie.

Mais cet écosystème peut être mystérieux, d’autant plus pour ceux qui ne travaillent pas dans ce domaine. Les startups sont pourtant un vivier important de création de valeur et d’emplois, et recrutent de nombreux profils.

Pour démocratiser cet univers et faire découvrir les métiers des pépites techs françaises, un événement est organisé les 28,29 et 30 mai prochain : le Startup Assembly.

starrtupassembly-600x411

Chaque année depuis 2012, des entrepreneurs innovants ouvrent gratuitement les portes de leur entreprise au public pendant trois jours. L’occasion pour chacun de découvrir une entreprise innovante de l’intérieur, et d’aller au devant des opportunités.

Startup Assembly est l’événement qui vous permet de pousser les portes des startups françaises qui vous intéressent. Et si vous êtes en recherche d’emploi, l’édition 2015 de Startup Assembly vous intéressera d’autant plus : pour la première fois cette année, des centaines d’offres de recrutement seront à pourvoir.

Foncez, l’inscription est gratuite pour les startups comme pour les visiteurs !

Pour tous les campeurs (et autres !) qui seraient intéressés, inscrivez-vous sur le site de Startup Assembly directement :)

challenge-mobilite-rhone-alpes

Relevons le challenge Mobilité Rhône-Alpes!

En covoiturage, à pied, à vélo, à trottinette, à roller ou à dos de poney, tous les moyens seront bons, le Jeudi 4 Juin prochain, pour relever le défi challenge mobilité Rhône-Alpes.

Concrètement ? le slogan parle de lui-même : « Au travail, j’y vais autrement ». Cette initiative, proposée par la région Rhône-Alpes et l’ADEME propose aux entreprises et collectivités d’organiser, le temps d’une journée, un événement promouvant les mobilités alternatives : marche, covoiturage, transports en commun, … pour les déplacements domicile-travail.

Au delà du défi, cet événement s’intègre dans la réflexion plus globale permettant de structurer une démarche de Plan de mobilité – dans le cadre du plan Climat Air Energie.

À Business Camp, nous allons le relever, ce défi ! Comptez donc sur nous, campeurs et personnels de Business Camp, pour trouver un moyen alternatif de se rendre au travail se jour-là. On vous fera passer les photos… :)

kickstarter-en-france

Kickstarter en France : le géant du financement participatif arrive le 27 mai

Quelques semaines après son ouverture en Allemagne, la plateforme américaine de financement participatif Kickstarter a annoncé lundi 11 mai son lancement dans l’Hexagone.

Annoncé sur son compte twitter ce matin, Kickstarter, la plateforme de financement participatif américaine, s’apprête à débarquer en France à la fin du mois de Mai.

kickstarter-en-france

Pour les entrepreneurs français, il était déjà possible de déposer son projet sur la plateforme américaine, mais il fallait que l’un des co-créateurs ait des papiers d’identité, permis de conduire, ou autre papier originaire des USA. La société, qui a déjà levé 1,5 milliard d’euros (et financé 77 000 projets) arrive enfin en France, mais aussi au Canada, Australie, Nouvelle-Zélande et Norvège.

Le financement participatif ? Une sorte de concours Lépine 2.0. Proposer son projet sur Kickstarter en France, c’est passer outre un banquier qui ne comprend pas votre projet, et mesurer en direct l’intérêt de vos futurs clients.

Sur ce site, vous pouvez présenter vos idées aux clients que vous visez, et voir si votre idée pourrait les conquérir. Car s’ils croient en vous, ils pourront vous envoyer des dons, en échange de cadeaux ou d’accès privilégiés. Et ainsi faire naître votre projet…

D’ailleurs pour Kickstarter, le « crowdfunding » ne fait que remettre au goût du jour le patronage. « En 1713, Alexander Pope n’aurait jamais pu traduire l’Illiade en anglais, sans le soutien de 750 passionnés qui avaient décidé de précommander son ouvrage. Et le piédestal de la statue de la Liberté a vu le jour grâce à une souscription géante », explique-t-on au siège de Kickstarter à Brooklyn, une ancienne usine d’allumettes réhabilitée.

Selon la Banque mondiale, le financement participatif représentera 90 milliards de dollars en 2025, et en France, plus d’un million de personnes ont déjà été tentées par ces paris sur la création.