Archives mensuelles : novembre 2013

Manuel_mouillard

[Campeur] Manuel Mouillard dit Manak.

Aujourd’hui, Business Camp souhaite mettre en avant un de ses campeurs : Manuel Mouillard. Présent depuis presque 6 mois dans l’espace de coworking, nous vous proposons aujourd’hui de faire plus ample connaissance avec ce webdesigner senior.

Manuel a commencé sa carrière chez Megalos, une agence digitale sur Annecy. Pendant 5 ans, il se fait la main et évolue petit à petit jusqu’au rang de webdesigner senior. Il s’est occupé de clients prestigieux comme Diesel, Salomon ou encore Warner. Il est ensuite parti vers d’autres horizons, à Londres, et a rejoint l’équipe de Publicis. Pendant 1 an il fait parler sa créativité et voit grandir ses ambitions.

En revenant en France, Manuel Mouillard se lance dans l’aventure du freelance. Tout d’abord à domicile, pendant 2 ans, avant de rejoindre les locaux de Business Camp. Aujourd’hui, il se définit comme un webdesigner polyvalent, puisqu’il s’occupe de campagnes web et réalise également le graphisme pour des sites internet.

Les clients qui lui ont fait confiance sont divers et variés, et c’est ce qui lui plait. Si vous avez vu des bannières de Canal +, SFR ou encore les Pages Jaunes, c’est sûrement Manuel qui les a réalisées.

Quand on lui demande pourquoi il a voulu se lancer en indépendant, il répond « moins de contraintes, moins de routine car chaque client a ses propres règles ! »

Ce passionné de montagne est dynamique et créatif. Pour voir ses réalisations, voici son portfolio : www.manak.fr

visu-reas

la_louve

Le 1er supermarché collaboratif arrive en France !

Alors qu’il existe déjà dans le quartier de Brooklyn depuis plus de 40 ans, le supermarché collaboratif vient tenter sa chance en France. En effet, le Park Slope Food Coop a été le précurseur de ce concept et rassemble aujourd’hui plus de 16 000 adhérents !

Ce supermarché est devenu un véritable lieu de rencontre et d’échange. C’est avec ces mêmes ambitions que 2 Américains ont choisi d’importer le concept en France. Baptisée La Louve, il ouvrira ses portes courant 2015.

Tout comme à New York, le supermarché collaboratif a pour objectif de devenir un lieu de vie qui rapproche les communautés mais pas seulement… La Louve a également comme mission d’offrir des produits de qualité aux consommateurs et surtout de rendre accessible à tous ces produits tout en respectant l’équité entre le consommateur et l’artisan.

Plus qu’un simple supermarché, des cours de cuisine et un service de traiteur un peu particulier seront proposés. En effet, les membres seront invités à cuisiner afin de faire partager leurs cultures culinaires.

Mais comment tout cela peut-il marcher ? La Louve fonctionne grâce au modèle d’auto-gestion : 3/4 des tâches seront réalisées par les membres bénévoles et le reste par des salariés. En effet, c’est en échange de 3 heures de leur temps par mois que les membres auront accès aux différents produits.

Alors que la centrale de groupement d’achats n’ouvrira ses portes que le mois prochain, des centaines de personnes ont déjà manifesté leur intérêt.